Page réservé a la littérature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Page réservé a la littérature.

Message  Reba-Noops le Ven 7 Sep 2012 - 13:18

Cette page sera réservée aux auteurs de poésies, de nouvelles.

Qui vous soyez si vous aimez écrire, n'hésitez plus FAITE LE, et montrer le.

Tout écrit reçu sera posté avec le pseudonyme choisit par vous, et aucune somme ne vous sera demandé.

Tout écrit injurieux, blasphématoire, appelant a la haine sera détruit.

Reba Noops, Directeur de la Gazette de Solarune

_________________
Reba Noops
- Disciple du Maître imprimeur Pandemi Legrigou
- Écrivain publique, Directeur et journaliste à la gazette de Solarune
-- Est-ce que Solarune vaut la vie d'un homme de bien ? Nous l'avons cru autrefois. Il faut le croire à nouveau. --

Baash Phameese
- Démon invoqué pour servir.

William Biechnnoury
-
avatar
Reba-Noops


Nombre de messages : 255
Age : 72
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Texte de Ombre passante

Message  Reba-Noops le Ven 7 Sep 2012 - 13:21

A l'aube d'un nouveau temps ou l'intolérance prône,
A l'heure de l'invisible elle s'étend sous nos yeux
Meurtris et bientôt aveugles,
Ne laissant place qu'au mal,
Elle est là, n'ayant que pour seul désir,
De sentir l'odeur nauséeuse,
De la chaire calcinée de l'innocent,
Prête à nous dévorer,
Elle est pourtant exposée là, au grand jour,
S'imposant par la crainte,
Éviscérant dans d'ignobles douleurs,
Ses propres brebis,
Pour la promesse putrescente,
D'un lendemain fait de mensonges.

-Ombre dansante-


Dernière édition par Reba-Noops le Ven 7 Sep 2012 - 16:07, édité 1 fois

_________________
Reba Noops
- Disciple du Maître imprimeur Pandemi Legrigou
- Écrivain publique, Directeur et journaliste à la gazette de Solarune
-- Est-ce que Solarune vaut la vie d'un homme de bien ? Nous l'avons cru autrefois. Il faut le croire à nouveau. --

Baash Phameese
- Démon invoqué pour servir.

William Biechnnoury
-
avatar
Reba-Noops


Nombre de messages : 255
Age : 72
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Texte de Ombre passante

Message  Reba-Noops le Ven 7 Sep 2012 - 13:22

Solarune n'est pas une cible qu'il faut tirer à la légère,
Ses enfants sont adeptes du tir depuis des temps immémoriaux,
Les hommes y tirent la belle comme personne en Faerun,
Tandis que ses filles aiment à se faire tirer,
Alors il faudra bien en tirer la leçon,
qu'en matière de tir les Solarii sont déjà tous de fervents pratiquants.

-Ombre dansante-


Dernière édition par Reba-Noops le Ven 7 Sep 2012 - 16:07, édité 1 fois

_________________
Reba Noops
- Disciple du Maître imprimeur Pandemi Legrigou
- Écrivain publique, Directeur et journaliste à la gazette de Solarune
-- Est-ce que Solarune vaut la vie d'un homme de bien ? Nous l'avons cru autrefois. Il faut le croire à nouveau. --

Baash Phameese
- Démon invoqué pour servir.

William Biechnnoury
-
avatar
Reba-Noops


Nombre de messages : 255
Age : 72
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page réservé a la littérature.

Message  Descartes le Ven 7 Sep 2012 - 16:04

"Beaucoup de gens se sont déjà demandés d'où venait l'étrange sphère bleutée qui orne la place du centre ville. Des rumeurs circulent à son sujet, comme beaucoup d'histoires.
Voici l'une d'entre elles :"



Des années auparavant, une cité prospère et harmonieuse avait été bâtie sur l'actuelle Solarune. Les gens y vivaient heureux. La jalousie, tout comme l'avidité, et les autres tares humaines n'existaient pas dans les cœurs des honnêtes citoyens. Tout allait pour le mieux.

Mais, comme dans toutes les histoires heureuses, ce bonheur n'est jamais éternel...

Effectivement, ce fut le cas. Une pluie de roches en fusion dégringola du ciel pour s'abattre sur la cité d'or et d'argent, fièrement bâtie, qui devint un étal de bâtiments broyés par le feu, engloutis sous les amas de pierre.
Peu de gens survécurent. Une poignée, seulement. Les autres âmes rejoignirent le Mur, malheureuses disparitions.
On dit que les Dieux, jaloux du bonheur humain, avaient décidé de se venger en détruisant leur nid de paix.
La poignée de survivants pleurèrent leurs disparus. Leurs frères, leurs femmes, leurs amis, tragiquement fauchés par la mort. Des jours passèrent, le silence restait.

Au quatrième matin, le groupe s'activa. Ils déblayèrent les décombres, pour reconstruire leur ancienne ville.
Dans chaque coin, là où les roches maudites furent tombées, ils récupérèrent un nouveau minerai, de couleur bleue. Il venait des monstrueuses pierres calcinées qui avaient mis leur havre de paix en cendres. Récupérant ce précieux matériau, ils décidèrent de forger une sphère, en souvenir de ces temps de bonheur partagé, avec les âmes envolées. On dit que ces dernières, lors de la fabrication de l'orbe, s'y engouffrèrent, lui donnant alors cette teinte blanche, éternellement en mouvement à l'intérieur.

L'orbe fut placée au centre de la ville rebâtie pour se remémorer du courage de cette poignée d'hommes et de femmes, qui, malgré leurs pertes, ne succombèrent face au chagrin, et se relevèrent pour se battre en l'honneur de leurs disparus. On dit que les âmes des morts vivent toujours au sein de la sphère, et qu'elles y resteront, à jamais.

- Sam -
avatar
Descartes


Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 28/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Page réservé a la littérature.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum