Lettre aux citoyens de notre monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre aux citoyens de notre monde

Message  Reba-Noops le Mer 1 Fév 2012 - 10:41

***En page deux de la Gazette***

Mes amis ce matin en me réveillant, j'ai eu le droit a une visite d'une petite paysanne, qui m'a remis un mot. Le lisant, il me disait que j'étais convié a un rendez-vous pour parler d'Antalya avec une personne qui se nommer "Quelqu'un". Vous connaissez tous ma curiosité légendaire, et donc armer de mon calepin et de ma mine, je mis suis rendu.

Je me suis retrouvé devant une personne, je vais taire sa description, et comme je connais pas son nom, nous partirons du fait que c'est une personne, et nous la nommerons l’héroïne mystérieuse.

Et cette personne me redonne un nouveau message, ou je lis et en comprend qu'elle désire se dresser contre le dictat d'Antalya et de sortir de le peuple de sa soumission.
Discutant avec elle, je compris qu'elle attendait de moi un geste de parution pour son texte. après lui avoir demander de le lire, ma foi moi aussi je suis pour défendre les peuples, et leur donner une liberté.

Donc j'ai accepté de faire paraître ce texte en voici les lignes, ces phrases ont l’œuvre de cette personne le journal à respecter le texte dans son ensemble, seul l'orthographe et certaines liaisons ont étés modifiés.

*** édition du message ***

Aux peuples la Melnopée.

Permettez-moi tout d’abord de m'excuser de vous sortir de votre servitude qu'est devenue votre vie depuis peu. J’aime, comme vous tous le confort du quotidien, que procure l'image d'une ville protégée par une puissante armée. J'affectionne de me sentir protégé, comme tout le monde.
Mais dans cet esprit de calme qui prévoit que les évènements importants ou non, soit discuter par les soi-disant élites de notre société. J'ai ressentie le besoin de vous exprimer mon point de vue sur ce qui chamboule nos petites vies paisibles et individualistes.

Il existe bien sûr des gens dont la morale n'est pas leur premier souci, qui refuseront que nous parlions. Je soupçonne que des hommes armés vont bientôt se mettre à ma recherche. Pourquoi ? Parce que même si l’on peut substituer l'épée à la parole, les mots conserveront leur pouvoir. Les mots sont les piliers de la compréhension et pour ceux qui les entendrons l’énonciation de la vérité. Et la vérité c’est que quelque chose va très mal à Antalya, n’est ce pas ?
Cruauté, injustice, intolérance et oppression sont les principes de votre nouveau maître. Ici même, à la cité des glaces, auparavant, vous aviez la liberté de faire des objections, de parler comme bon vous semblait. Désormais il y a des soldats et des espions vous contraignants à la conformité pour vous rendre docile comme de vulgaires moutons.

Comment on est-on arrivé à un tel résultat, qui doit-on blâmer ? Bien sûr, il y en a qui sont plus responsables que d'autres... Dans un souci de vérité, si vous cherchez un coupable, regardez simplement dans un miroir...
On vous promet l’ordre et la paix. Tout cela en échange de votre dévotion totale. Je ne suis pas votre ennemi, mais l'ennemi de ceux qui salissent les valeurs comme l'impartialité, la justice et la liberté. Pour moi ce ne sont pas que des mots, ce sont des principes fondamentaux. Je vous suggère d'y réfléchir sérieusement et tout comme moi, de vous insurgez contre un règne mis en place par une bande de lâches.

Si vous voyez comme moi, si vous ressentez les mêmes choses, alors rangez vous à mes côtés. Je vous rencontrerez bientôt, nous seront les fils de la liberté qui se lèveront pour dire non ! Kork Edan et ses chiens ne reflète pas la pureté que l'humanité porte en elle. Les gens ne devraient pas craindre leurs tyrans. Les tyrans devraient avoir peur du peuple.

*signé*
l’héroïne mystérieuse


Rédacteur :
Éditeur : Reba Noops
Copyright : La Gazette de Solarune


_________________
Reba Noops
- Disciple du Maître imprimeur Pandemi Legrigou
- Écrivain publique, Directeur et journaliste à la gazette de Solarune
-- Est-ce que Solarune vaut la vie d'un homme de bien ? Nous l'avons cru autrefois. Il faut le croire à nouveau. --

Baash Phameese
- Démon invoqué pour servir.

William Biechnnoury
-
avatar
Reba-Noops


Nombre de messages : 255
Age : 72
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum