Entretien avec un Vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretien avec un Vampire

Message  Reba-Noops le Mer 7 Déc 2011 - 13:25

C’est comme un rêve, ce matin je me suis réveillé en sursaut, ma main a mon cou, je l’ai tâté
Et encore et encore sans y croire, j’étais pourtant sur d’avoir était mordu.
Pourtant je suis dans mon lit, oui j’ai rêvé, j’ai rêvé d’un vampire, mais était-il un vampire ou un songe qui me préoccupe.
- Que j’ai mal … ma tête, si j’ai rencontré un vampire qu’avons-nous fait, qu’avons-nous dit !
Je me laisse aller dans mes draps, puis d’un coup tout me revient, ses ailes, sa beauté, sa voix, elle était là si proche que j’ai encore son parfum sur moi. Je ne suis pas mort, je suis vivant.
J’ai rencontré un vampire…
J’ai rencontré un vampire…

La nuit était tombée, le hululement des chouettes couvraient les bruissements de mes bottes dans l’herbe humide. Je reconnu l’entrée de la grotte, confiant je m’y glissé et l’attendit.

Laurelyn Giovanni: Bonsoir messire Noops *ces ailes étés repliées sous la cape*
Reba Noops: Bonsoir Dame Giovanni
Reba Noops: Merci d'avoir répondue à ma requête
Laurelyn Giovanni: Mais c'est avec plaisir voyons
Laurelyn Giovanni: Vous savez dans vos murs, vous avez un vampire bien plus dangereux, que ceux qui errent dehors.
Reba Noops: Ah vous m’étonnez
Laurelyn Giovanni: Ce vampire nous dirigeâmes à une époque, mais nous pûmes ouvrir nos yeux a temps
Laurelyn Giovanni: Nous l’avons arrêté à temps, puis vendu à une halfeline de chez vous.
Reba Noops: Pour faire suite à notre discussion
Laurelyn Giovanni: Ils souhaitent me voir en cendre ...
Reba Noops: Je tiendrais votre identité cachée
Laurelyn Giovanni: Oh pas besoin je n'ai pas peur de me montrer
Laurelyn Giovanni: Peut-être voulez-vous en savoir plus sur Laurelyn ? *sourit*
Reba Noops: Dans ce cas je vous nommerez
Reba Noops: Je veux bien
Laurelyn Giovanni: Que voudriez vous savoir ?
Reba Noops: Vous permettez *sort son cahier et une mine*
Reba Noops: Racontez-moi comment tout cela est arrivé
Laurelyn Giovanni: Mon étreinte vous voulez dire ?
Reba Noops: Oui
Laurelyn Giovanni: mhh et bien mettons nous à l’aise
Laurelyn Giovanni: *s'installe et croise les jambes*
Reba Noops: Je ne sais pas pourquoi mais j'adore vos ailes
Laurelyn Giovanni: *sourit* pourtant c'est un accident
Reba Noops: ah
Laurelyn Giovanni: oui un imprévu de laboratoire quant j’étais archi-mage au domaine d'Hanteplaine
Laurelyn Giovanni: enfin bref ....
Laurelyn Giovanni: par où commencez
Reba Noops: comment êtes vous devenue celle que vous êtes maintenant
Laurelyn Giovanni: et bien avant d'être Laurelyn Giovanni une princesse vampire d'Hanteplaine .... Je fus une elfe née sur une terre lointaine que peu de gens connaissent
Laurelyn Giovanni: A savoir l'île d'Eternelle Rencontre
Reba Noops: oui je ne connais pas, juste dans les livres j'en ai entendu parler
Laurelyn Giovanni: Je naquis d'un membre de la cour du royaume et d'une jeune elfe de la noblesse
Laurelyn Giovanni: mon père était membre du conseil qui avait à charge la magie
Laurelyn Giovanni: Avant de porter le nom de Giovanni, je portais donc celui de Silimaurë
Reba Noops: *écoute sérieusement et note chaque mots énoncés*
Laurelyn Giovanni: Je fus offerte en mariage à un elfe lui aussi membre du conseil de la magie vers l'âge de 180 ans
Laurelyn Giovanni: car chez nous aussi les mariages arrangés sont monnaie courante
Laurelyn Giovanni: et à peine mes études pour devenir magicienne terminée ....
Laurelyn Giovanni: Mon mari Sywyn Silimaurë était un mage très doué dans le domaine de la nécromancie
Laurelyn Giovanni: et il m'enseigna donc cet art
Reba Noops: vous êtes donc nécromancienne ?
Laurelyn Giovanni: et oui
Laurelyn Giovanni: en plus d'être vampire *sourit*
Reba Noops: c'a va de pair
Laurelyn Giovanni: c'est d'ailleur pour ce penchant que moi et Sywyn furent bannis de l’île d'éternelle rencontre
Reba Noops: oui la nécromancie n'est pas très bien vue chez les elfes
Laurelyn Giovanni: pas tellement non
Reba Noops: donc...
Reba Noops: vous étiez nécromancienne avant d’être vampire
Laurelyn Giovanni: c'est cela oui
Laurelyn Giovanni: Moi et on mari partîmes pour quelques décennies vers une ville lointaine, Luskan.
Reba Noops: oui je connais, c'est au Nord de Padhiver c'est un peu la dernière ville avant le nord et la neige
Laurelyn Giovanni: oui ..... On y travailla pour une famille influente là-bas !
Laurelyn Giovanni: Sywyn me donna un enfant là-bas
Laurelyn Giovanni: et tous se passer bien
Laurelyn Giovanni: jusqu'au jour ou je me mis a gênais nos employeur malgré moi et qu'on demanda à Sywyn de me tuer
Laurelyn Giovanni: chose qu'il essaya de faire
Laurelyn Giovanni: mais qu'il ne réussis pas
Laurelyn Giovanni: comme on dit souvent, l'élève dépassa le maître
Laurelyn Giovanni: et je dût m'enfuir de Luskan pour trouver un lieu où cacher ma petite fille
Reba Noops: vous voulez dire que votre mari à essayer de vous... *arrive pas dire le mot en reste bouche bée*
Laurelyn Giovanni: oui il a essayé .....
Laurelyn Giovanni: j'en porte encore les marques
Reba Noops: *secoue la tête un peu secouer et note malgré tout*
Laurelyn Giovanni: *montre des tatouages étrange à son bras gauche et au dessus de la poitrine*
Reba Noops: *regarde mais en fait pas de croquis*
Laurelyn Giovanni: en passant par Padhiver ..... Même si l'idée me fend encore le cœur aujourd'hui ..... Je confiai ma fille à une académie là-bas
Laurelyn Giovanni: et je repris la route, en sachant que ma petite Arwen serait en sécurité là-bas, et qu'elle serait nourrie, logée et instruite
Reba Noops: tres renommée l'école de magie de Padhiver
Laurelyn Giovanni: et je repris la route ..... Pendant encore plusieurs décennie ..... J’ai dût traversser une bonne partie de Toril
Laurelyn Giovanni: en effet
Laurelyn Giovanni: et un jour je suis arrivée ici
Laurelyn Giovanni: et peu de temps après mon arrivée j’entendis qu'un domaine de vampire se trouvait non loin de Solarune
Reba Noops: *tourne la page et commence une nouvelle page blanche*
Laurelyn Giovanni: et en tant que Nécromancienne vous comprenez bien que cela a aiguisé ma curiosité
Reba Noops: oui je vois
Laurelyn Giovanni: je suis donc allé rencontrer les Giovanni, qui m'on reçu avec tout les honneurs
Laurelyn Giovanni: sans que je sois menacée ou autre
Laurelyn Giovanni: je me sentais bien là-bas .... on me juger point pour mon art au contraire
Laurelyn Giovanni: j’étais surprise du degré de fraternité que régnait dans cette maison vampirique
Laurelyn Giovanni: si bien que je finie par retrouver ce que je n'avais jusqu'à maintenant pour ainsi dire jamais eu
Laurelyn Giovanni: une famille
Laurelyn Giovanni: et un jour, ma mère actuelle m'a proposer de les rejoindre ....
Laurelyn Giovanni: Fascinée par la Nature vampirique et me sachant si bien à leur coté je ne pu donc qu'accepter l'étreinte.
Laurelyn Giovanni: et en étant immortel ..... J’ai l'éternité pour étudier tout ce que je souhaite
Laurelyn Giovanni: voila en résumé ma petite histoire et pourquoi je suis devenue Laurelyn Giovanni
Reba Noops: oui c'est vrai
Reba Noops: Comment avez vous imaginez votre vie à ce moment
Laurelyn Giovanni: c'est à dire ?
Reba Noops: vous deviez savoir que vous vous nourrissez de sang
Reba Noops: comment l’avez vous analysez
Laurelyn Giovanni: et bien ca m'a effrayé au début certes
Laurelyn Giovanni: comme tout mortel peut l'être
Reba Noops: généralement l'humain y pense mais après quand c'est trop tard
Laurelyn Giovanni: mais mon désir de rejoindre leur rang était plus fort que la peur
Reba Noops: je vois
Reba Noops: puis-je vous posez une question mais répondez pas si vous le voulez pas
Laurelyn Giovanni: je vous écoute
Reba Noops: avez-vous déjà tué pour vous nourrir ?
Laurelyn Giovanni: si je vous disiez non cela serait faux ... et vous êtes bien trop futé pour tomber dans le panneau
Laurelyn Giovanni: oui j'ai déjà tué, comme une louve tue une biche pour se nourrir
Laurelyn Giovanni: mais je préfère me nourrir sans donner la mort ... c'est plus excitant
Reba Noops: ah comment cela ?
Laurelyn Giovanni: et bien mordre un bel homme ou une belle femme consentant ou consentante en leur prodiguant un tas de douceur avant .... C’est un délice qui est indiscutable
Laurelyn Giovanni: et quant la morsure est bien faites sa peut même donner du plaisir au donneur
Reba Noops: vous voulez dire du plaisir charnel ?
Laurelyn Giovanni: pour la morsure ou avant la morsure ?
Laurelyn Giovanni: car sa peut être le cas pour les deux
Reba Noops: ce plaisir et existant avant et après donc
Laurelyn Giovanni: quant vous tombez sur quelqu'un qui sais mordre oui
Reba Noops: et votre enfant
Laurelyn Giovanni: Arwen .... Je l'ai revue il y a quelques mois ... *baisse la tête*
Reba Noops: ressentez vous encore de l'amour pour lui ?
Laurelyn Giovanni: Enormément, je suis un vampire certes mais je reste une mère
Reba Noops: *gribouille sur la page blanche a cote un cœur qu'il divise en deux et met des notes dessus*
Reba Noops: et il sait pour vous ?
Laurelyn Giovanni: oui ... enfin c'est une fille
Reba Noops: pardon
Laurelyn Giovanni: elle le sait, mais elle ne veut plus me voir ...
Reba Noops: donc elle sait pour vous
Reba Noops: suite à votre condition de vampire ?
Laurelyn Giovanni: en partie oui
Reba Noops: on dit qu'une famille de vampire est très hiérarchisée
Reba Noops: ou vous vous trouvez dans cette échelle
Laurelyn Giovanni: je suis une fille de la matriarche
Laurelyn Giovanni: avant j'avais à charge la magie en Hanteplaine .... J’avais le poste d'Archimage
Laurelyn Giovanni: j’étais juste en dessous de l'impératrice et de la comtesse
Reba Noops: la femme peut gouverner une famille ?
Laurelyn Giovanni: les Giovanni sont en majorité des femmes
Reba Noops: poste important donc
Reba Noops: pas de male ?
Laurelyn Giovanni: oui que j'ai quitté
Laurelyn Giovanni: si un seul
Reba Noops: le chef je présume, celui qu'on appelle le prince
Laurelyn Giovanni: aujourd’hui je n'ai que le titre de princesse, c'est à dire fille de l'impératrice et donc membre de la noblesse vampire
Laurelyn Giovanni: mhh non
Laurelyn Giovanni: la dirigeante est la comtesse Anna Lucia
Reba Noops: mais pourquoi un seul male ?
Laurelyn Giovanni: l'impératrice elle supervise mais de loin
Laurelyn Giovanni: mhh ...
Laurelyn Giovanni: ma mère est très sélective
Reba Noops: vous n’avez jamais eu de frère donc
Reba Noops: que des sœurs
Laurelyn Giovanni: un seul frère
Laurelyn Giovanni: et que des sœurs oui
Reba Noops: et ou est-il ?
Laurelyn Giovanni: au domaine d'Hanteplaine
Reba Noops: mais vous avez dit que... *laisse un blanc* vous voulez dire que...
Laurelyn Giovanni: oui ?
Reba Noops: *essuyé du revers de sa manche son front* le male qui se trouve là-bas est donc votre frère le fils de la comtesse
Laurelyn Giovanni: de l'impératrice *sourit*
Laurelyn Giovanni: la comtesse est une de mes sœurs
Reba Noops: d'accord *griffonne et réécrit dessus*
Laurelyn Giovanni: oui pardonnez moi c'est compliqué
Reba Noops: mais pour les accouplements, la lignée c'est votre frère qui la fait mais avec qui alors !
Reba Noops: la comtesse ?
Laurelyn Giovanni: euh non ....
Laurelyn Giovanni: sa marche pas comme sa
Reba Noops: vous pouvez m'expliquer s'il vous plait
Laurelyn Giovanni: on ne peut pas procréer comme les mortels puisque nous sommes morts
Reba Noops: oui exact
Laurelyn Giovanni: si je veux un "enfant" dans le sens vampirique du terme
Laurelyn Giovanni: je dois mordre un mortel, le vider presque totalement de son propre sang, et lui en faire boire du mien
Reba Noops: pour en faire un vampire ?
Laurelyn Giovanni: voila
Laurelyn Giovanni: et ainsi créer une lignée
Reba Noops: je vois
Reba Noops: et l'avez vous déjà fait
Laurelyn Giovanni: non pas encore
Laurelyn Giovanni: je reste fidèle à ma mère, si je veux le faire j’attendrais son accord
Reba Noops: c'a doit ressembler a une sorte d'acte d'amour je pense
Laurelyn Giovanni: et bien sûr si la personne vivante est elle aussi d 'accord
Laurelyn Giovanni: d'une certaine vision oui
Reba Noops: et maintenant Dame Giovanni
Laurelyn Giovanni: oui ?
Reba Noops: comment trouvez-vous votre vie ?
Reba Noops: enfin votre présence sur le sol
Reba Noops: êtes vous contente toujours d'avoir fait l'Etreinte
Laurelyn Giovanni: j'ai des amis de confiance, l'immortalité, la richesse ..... Et je ne regrette pas mes actes.
Laurelyn Giovanni: malgré ça j'aimerai rencontrer d'autres gens ..... J’aimerai revoir ma fille ..... Au bout du compte je me sens souvent seule
Reba Noops: c'est un peu le revers de la médaille *le dit sans animosité même avec un peu de compassion*
Laurelyn Giovanni: comme toute chose en ce monde effectivement
Reba Noops: pratiquez-vous toujours la nécromancie ?
Laurelyn Giovanni: toujours oui
Reba Noops: bien je vais arrêter la, je pense que j'en ai appris assez
Laurelyn Giovanni: j'espère que je n'ai pas été trop ennuyante
Reba Noops: non absolument pas
Reba Noops: ah si une dernière question
Laurelyn Giovanni: oui ?
Reba Noops: bien que vous êtes une non vie pour un être vivant
Reba Noops: pour vous que représente la mort
Laurelyn Giovanni: une suite à la vie ..... Pas de vie sans mort et pas de mort sans vie .... C’est un ordre naturel.
Reba Noops: mais trouvez vous bien que ces deux monde soit mélangé ?
Laurelyn Giovanni: à chaque seconde un enfant né et une personne meurt .... C’est un équilibre présent depuis la nuit des temps .... Après pour certains les vampires sont une anomalie de cette équilibre mais j'ai une autre opinion
Reba Noops: puis-je l'entendre ?
Laurelyn Giovanni: comme dans une forêt les prédateurs régule les herbivores pour préserver l'équilibre de la faune et de la flore .... Les vampires régulent les vivants
Laurelyn Giovanni: et les vampires sont aussi dépendants de la vie
Laurelyn Giovanni: sans vivant pas de sang
Laurelyn Giovanni: sans vivant nous disparaissons
Reba Noops: mais était-ils présents a la création lors que les dieux firent l'équilibre ?
Laurelyn Giovanni: ça je ne suis pas assez âgée
Laurelyn Giovanni: pour vous le dire
Reba Noops: *gêné* oui c'est vrai
Reba Noops: bien je vais en finir là
Laurelyn Giovanni: satisfait ? *sourit*
Reba Noops: j'ai été content de parler avec vous, oui *opine de la tête en souriant*
Reba Noops: *puis se lève*
Laurelyn Giovanni: dites quant même que les méchants vampires ne s'attaque pas aux habitants de Solarune *amusée*
Reba Noops: voila les gens verrons vos réponse et pourront mieux juger d'eux mêmes
Reba Noops: au revoir Dame Giovanni
Reba Noops: *s'arrête se retourne et sourit* j'espère qu'un jour vous serez plus seul *puis s'en va*

Il y a des rencontre qui vous, bouleverse, vous impressionne, moi je dois le reconnaitre, celle-ci ma donnée ces deux sentiments.
Mais surtout ma curiosité s’est réveillé, je ne connais pas tout le passé de Solarune et des vampires, mais on sent bien que certains secrets ne doivent pas être dits.
Mais pourquoi… que cache-t-on au peuple de Solarune.

Reba Noops

_________________
Reba Noops
- Disciple du Maître imprimeur Pandemi Legrigou
- Écrivain publique, Directeur et journaliste à la gazette de Solarune
-- Est-ce que Solarune vaut la vie d'un homme de bien ? Nous l'avons cru autrefois. Il faut le croire à nouveau. --

Baash Phameese
- Démon invoqué pour servir.

William Biechnnoury
-
avatar
Reba-Noops


Nombre de messages : 255
Age : 72
Localisation : Aix en provence
Date d'inscription : 14/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum